I- Introduction

Si aujourd’hui nous pouvons utiliser l’expression « village planétaire » c’est grâce à Internet et toutes les applications qui y sont liés. En effet de nos jours nous pouvons :

  • Communiquer
  • Faire des achats
  • Prêter de l’argent
  • Payer les factures

Et bien d’autres transactions encore sans avoir à nous déplacer. Et au vus des avancées faites dans les domaines de la technologie et de l’informatique je dirais qu’on pourra bientôt effectuer toutes nos transactions quotidiennes sans avoir à sortir. Mais toutes ces transactions sont effectuées en impliquant un tiers ou une organisation pour la gestion de registres servant à conserver l’historique de ces dernières.

Prenons un exemple : Vous devez envoyer de l’argent a un ami qui est en vacances dans une autre ville.Pour cela vous allez effectuer une requête a une banque ou une autre organisation charge de ce type de transaction, qui elle va s’assurer que vous êtes éligible pour cette opération et en fonction du résultat va la traiter. Si votre requête a été traite alors cette transaction devra être enregistre dans des registres qui seront liés à votre ami et a vous en prévision de futures transactions à venir.

Ce qui se passe c’est que vous accordez non seulement votre confiance à un tiers ou à une organisation pour gérer vos biens mais également pour la gestion de vos registres et historiques. Le problème de ce système est donc cette confiance aveugle qui peut représenter un risque car de manière intentionnelle ou non cette entité pourrait corrompre vos registres et ainsi vous causé bien des problèmes.
La question à se poser est donc : « Existerait-il une technologie qui permettrait de gérer nos registres nous-mêmes, plutôt que de laisser un tiers le faire à notre place ? »
La réponse est oui et cette technologie s’appelle la BLOCKCHAIN.

II- Qu’est ce que la Blockchain?

La blockchain constitue une base de données qui contient l’historique de tous les échanges effectués entre ses utilisateurs depuis sa création. Cette base de données est sécurisée et distribuée : elle est partagée par ses différents utilisateurs, sans intermédiaire, ce qui permet à chacun de vérifier la validité de la chaîne. Il existe des blockchains publiques, ouvertes à tous, et des blockchains privées, dont l’accès et l’utilisation sont limitées à un certain nombre d’acteurs.

III- Comment ça marche

Pour mettre en place une blockchain, il faut nécessairement créer un réseau de personnes ne souhaitant plus dépendre d’un tiers, Ensuite l’idéal serait d’y associer une monnaie ou un token (jeton) programmable, le  Bitcoin est un exemple de monnaie programmable.Les transactions effectuées entre les utilisateurs du réseau sont regroupées par blocs. Chaque bloc est validé par les nœuds du réseau appelés les “mineurs”, selon des techniques qui dépendent du type de blockchain. Une fois le bloc validé, il est horodaté et ajouté à la chaîne de blocs. La transaction est alors visible pour le récepteur ainsi que l’ensemble du réseau.

IV- Le potentiel de la Blockchain

Le caractère décentralisé de la blockchain, couplé avec sa sécurité et sa transparence, promet des applications bien plus larges que le domaine monétaire, ainsi il pourrait également s’appliquer dans des domaines tels que :la santé et l’industrie pharmaceutique, l’agroalimentaire, les assurances, l’éducation, l’industrie musicale, l’immobilier, les élections …

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 − 9 =